troubles psychologiques sur les enfants de divorcés
Actualités santé

Les répercussions du divorce à long terme envers les enfants

Les effets du divorce des parents ne se font pas toujours attendre vis-à-vis des enfants. Toutefois, la plupart d’entre eux apparaissent tardivement. Ils pourront même s’installer de façon durable.

Des troubles sociaux et comportementaux

De la part de l’enfant, le divorce de ses parents peut devenir sur le long terme une source de comportements violents ou turbulents. Celui-ci pourrait avoir une tendance à se rebeller. Habituellement, ces troubles apparaissent lorsque la séparation a été à l’origine de conflits et d’hostilités. L’enfant est donc pris en otage au milieu. D’après Maître Meriem Ouadah avocat Saint-Étienne, le problème doit être pris à la source. Le déroulement du divorce doit alors se faire dans les meilleures conditions. Vous devez apprendre à gérer vos histoires entre adultes. Soyez toujours présents pour vos enfants. Si nécessaire, proposez-leur des séances avec un psychologue pour qu’ils puissent exprimer leurs émotions au sujet du divorce avec une personne extérieure.

Le divorce : source de dépression

Le divorce rend fréquemment les enfants tristes. Ces derniers ont la sensation que rien ne va plus dans leur vie. En s’installant de manière durable, la tristesse peut changer en une vraie dépression. Un avocat dans la Loire explique que malgré le divorce, il est important de rester attentif à tous les symptômes pour agir rapidement. Il peut s’agir de sautes d’humeur, de stress, d’angoisse, de perte d’appétit ou bien de fatigue intense. Faites accompagner l’enfant par un spécialiste qui pourra l’aider à faire le tri de toutes ses émotions. Il pourra ainsi mieux accepter la situation.

Previous Post Next Post

You Might Also Like