tribunal des prud'hommes
Actualités santé

Vos nerfs ont craqué, vous n’avez plus de travail !

Travailler c’est la santé, et parfois le travail détruit la santé ! C’est le cas de ces salariés qui devant le tribunal des prud’hommes de Paris ou partout en France viennent exposer leur situation. Dépression sévère, burn-out, bore out, harcèlement moral, harcèlement sexuel, les exemples ne manquent pas, alors que font les victimes pour ne pas se faire détruire ? Souvent, elles sont licenciées, n’ont plus de travail, est-ce qu’il y a de l’abus ? Parfois c’est elles qui demandent à partir, elles signent une convention de rupture conventionnelle, mais que ce passage est compliqué, car il laisse des traces indélébiles au niveau psychologique.

Il ne faut pas attendre d’être malade pour s’en référer à la justice !

conseils avec les prud'hommesDes signes d’alerte il y en a, vous ressentez un gros malaise dans votre entreprise, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, vous êtes déprimés et personne ne peut vous écouter ? Personne ne semble vouloir vous aider ? Une accumulation de faits vient accroitre votre malaise, on ne vous paie pas vos heures supplémentaires, on vous manque de respect, il y a des actes de discrimination qui se produisent fréquemment, c’est grave et vous en avez conscience. Vous gardez tout cela pour vous de crainte d’être licencié ? Il y a mieux à faire, car vous êtes malade, vos nerfs lâchent, vous êtes sous médicaments, des traitements qui ne vont rien arranger.

Contactez sans tarder un cabinet d’avocat pour éventuellement saisir le conseil des prud’hommes à Paris, ou selon votre lieu de rattachement géographique. Des spécialistes en droit du travail comme JDB Avocats, sont de bon conseil pour guider les salariés dans leurs démarches.

Ayez en tête que le travail n’est pas un virus, si c’est le cas alors vous devez le faire savoir et prendre des antibiotiques, c’est à dire engager des procédures pour éradiquer le non respect de la loi au travail.

Previous Post Next Post

You Might Also Like